Achat et vente de maisons

Ne vous «laissez pas abattre»: survivre aux nouvelles règles immobilières de l'automne


Eh bien, cela n'a pas duré longtemps. Le marché du logement dynamique du printemps dernier s'est déjà essoufflé et les preuves de plus en plus nombreuses suggèrent que l'automne ne sera pas facile pour les acheteurs ou les vendeurs. L'activité immobilière fluctue en fonction d'une multitude de facteurs; dans les meilleurs moments, ces facteurs trouvent un équilibre délicat.

À l'heure actuelle, les choses sont un peu moins bonnes: les taux hypothécaires sont élevés et le nombre de maisons à vendre est faible. De nouvelles données de l'agence Redfin montrent qu'au printemps, 50% des répondants au sondage pensaient que c'était le bon moment pour acheter. Quelques mois plus tard, au début de l'automne, seulement 25% conservaient une perspective positive.

La seule certitude est l'incertitude, car le marché change de vitesse encore et encore au fil du temps. Ceux qui cherchent à acheter ou à vendre une maison cette saison sont avisés d'ignorer les tendances nationales. Ne vous concentrez pas sur ce que vous n'avez aucun espoir de changer, mais sur les éléments que vous pouvez contrôler.

Conseils aux vendeurs
Agités par des taux hypothécaires plus élevés et des frais imprévus, les acheteurs sont susceptibles d'être attirés par toutes les garanties que vous pouvez leur donner. Fixez une date de déménagement ferme, engagez-vous à payer un pourcentage des frais de clôture ou promettez un édulcorant, disons, 1 000 $ pour de nouveaux appareils. Pendant ce temps, assurez les acheteurs que votre maison est un investissement solide: par exemple, créez un graphique illustrant la stabilité de la valeur des maisons dans votre quartier au cours des dernières années.

Conseils aux acheteurs
Obtenez autant de clarté que possible quant aux frais de clôture auxquels vous pouvez vous attendre. Le Bureau de la protection financière des consommateurs fournit une liste complète qui devrait vous permettre de générer une estimation précise. De plus, tenez compte des meilleures pratiques et stratégies d'économie d'argent suivantes:

  • Limitez vos dépenses pour vous protéger contre les fluctuations indésirables de votre cote de crédit.
  • Voyez si vous pouvez combiner votre assurance auto et habitation pour obtenir un taux inférieur.
  • Négociez un taux inférieur pour un déménagement en milieu de semaine.

Anticiper les coûts et, dans la mesure du possible, les minimiser offre aux acheteurs de maison un peu de marge de manœuvre dans ce climat de logement imprévisible.